Blog

Ma pharmacie naturelle pour un été en toute sérénité !

Nous voici en été. Youpiii !!! C’est MA saison ! j’aime la chaleur et les vacances 🙂 Le soleil et les moustiques sont déjà là, et les vacances approchent à grands pas ! J’ai donc eu envie de vous parler de ma trousse de secours que j’emporte avec moi en vacances pour traiter les petits bobos. La plupart des produits dont je vais vous parler sont aussi présents chez moi toute l’année.

Mes huiles essentielles chouchou :

Avant de commencer, quelques précautions d’usage. Dans tous les cas, il est préférable de demander conseils à un spécialiste. Les huiles essentielles sont contre-indiquées dans les cas suivants:

  • les femmes enceintes sont interdites d’huiles essentielles au cours du premier trimestre de grossesse. Pour la suite de la grossesse, demandez conseils à un spécialiste.
  • les mamans qui allaitent.
  • les enfants de moins de 6 ans. Demandez toujours l’avis d’un spécialiste !
  • Toujours faire un test dans le pli du coude pour vérifier qu’on ne fait pas d’allergie.
  • Si vos symptômes persistent plus de 2-3 jours, consultez un médecin.

★ Tea Tree ou Arbre à Thé ★

C’est pour moi un incontournable ! Elle est antibactérienne à large spectre, fongicide, anti-viral et antiseptique. Je m’en sert essentiellement, pure, sur les petits bobos pour les désinfecter et aider à la cicatrisation ou sur les boutons. Elle est efficace aussi sur tous les types de mycoses (à diluer avec une huile végétale), les aphtes…

★ Ravintsara ★

Un autre incontournable pour sa puissance antivirale. C’est mon allier pour les rhumes et angines. Qui n’a jamais eu un mal de gorge ou un rhume qui gâche les vacances à cause de la clim ou des changements de températures? A respirer: mettre 1 goutte sur le poignet ou sur un mouchoir. Ou à ingérer: 1 goutte dans une cuillère de miel.

★ Menthe Poivrée ★

Elle est géniale pour soulager les maux de tête (appliquer 1 goutte pure sur les tempes et masser – Attention aux yeux !!!), mais aussi pour le mal des transports (à respirer dans un mouchoir) ou pour calmer la nausée, aider la digestion (en interne: 1 goutte sur une mie de pain ou du miel).

★ Lavande Aspic ★

Les moustiques m’adoooorent ! Un cauchemar pour moi 😦 Donc la Lavande Aspic c’est l’huile essentielle INDISPENSABLE en été pour soulager immédiatement les piqûres de moustiques mais aussi les coups de soleil. Elle peut s’utiliser pure directement sur les piqûres d’insectes ou mélangée à une huile végétale de calendula pour les coups de soleil. Elle peut favoriser le sommeil en mettant 1 ou 2 gouttes sur l’oreiller.

★ Gaulthérie couchée ★

Les grandes vacances sont souvent l’occasion de se mettre au sport. (Pour rappel, le sport c’est TOUTE l’année hein ! Mais Ok, on profite des vacances pour en faire encore plus ;-). Ou on en profite pour faire de belles randos à pied ou à vélo… La Gaulthérie, c’est l’huile essentielle du sportif ! A mélanger avec l’huile d’arnica, elle soulage les courbatures, douleurs articulaires et tendineuses comme les entorses, lumbagos, torticolis, tendinites…

Autres produits que j’emmène dans ma valise :

★ Argile verte ★

En cataplasme sur les petits bobos (pour les débarrasser des impuretés qui ont pu s’y loger et pour favoriser la cicatrisation sans laisser de marque !), les entorses, les tendinites etc.
Mélangez l’argile en poudre avec de l’eau à l’aide d’une cuillère en bois (ne pas utiliser de métal, cela altère les propriétés de l’argile), formez une pâte épaisse à appliquer sur la zone et couvrir d’une gaze ou d’une bande. Laissez poser pendant 2h minimum ou toute la nuit voir plus pour plus d’efficacité. En voyage la version en tube tout prêt est très pratique.

L’argile sera aussi d’une grande aide en cas d’intoxication alimentaire ou problème digestif. Dans ce cas, boire l’eau argileuse.

Je conseille la marque Argiletz, pour la qualité de son argile.

Au passage on pourra aussi de faire un masque au visage 😉

★ L’ Aloé Vera ★

Le meilleur des après soleil !!! A conserver au frigo pour un effet fraîcheur bien agréable pour soulager les coups de soleil. Très hydratante, elle prolonge le bronzage.

Et pour un effet « wavy surfeuse », quelques gouttes dans le creux de la main et on applique sur les cheveux secs ou mouillés 😉

★ Spray nomade d’urgence de Ballot-Flurin ★

Je déteste la clim et les changements de températures notamment en bord de mer entre la chaleur de la journée et la fraîcheur du soir. A tout les coups je me choppe une angine. Alors ce spray à la propolis et au miel part toujours avec moi. Il est d’une efficacité redoutable et je l’adore !

★ L’Extrait de Pépin de Pamplemousse ★

Excellent antibiotique naturel, l’extrait de pépin de pamplemousse (EPP) stimule aussi les défenses immunitaires. Pour les globe-trotteurs qui partent dans des pays où l’hygiène et l’eau peuvent détraquer nos petits organismes fragiles, il peut être utile de le prendre 15 jours avant de partir et pendant le séjour en prévention de la tourista. Il aidera à combattre les troubles digestifs et gastriques comme les diarrhées ou les intoxications. Il est tout indiqué aussi pour les affections ORL.

Le choisir bio et veiller à la qualité (choisir un véritable EPP dont le nom latin est Citrus paradisii avec une concentration à au moins 80% et peu d’ingrédients autre) !

J’espère que cet article vous aura plu, et vous aidera préparer votre petite pharmacie de secours.

Je vous souhaite un bel été et de merveilleuses vacances ♥

Photo de Sake Le sur Pexels.com

Dépolluer son intérieur grâce aux plantes !

« La pollution chimique est plus importante à l’intérieur qu’à l’extérieur. »

On parle beaucoup de la pollution de l’air, des pesticides mais on parle très peu de la pollution à l’intérieur même de nos maisons. Pourtant, selon l’Observatoire de la qualité de l’air intérieur, 10 % des logements analysés présentent des niveaux de pollution chimique très élevés et, en fonction du type de polluant analysé, entre 5% et 30% des logements présentent des taux de concentration très élevé. Or, nous passons en moyenne 70% de notre temps en intérieur (travail, maison, transport, écoles…). Ce qui nous expose d’autant plus…

Les sources de polluants de l’air intérieur proviennent de l’air extérieur, des matériaux de construction, d’isolation et d’aménagement (colles, tissus, tapis, meubles…) de notre maison et des produits d’entretien et ménagers…

Certaines personnes exposées à des polluants intérieurs se plaignent d’allergies, d’asthme, d’irritation des yeux, du nez et de la gorge, de somnolence, de nausées, de maux de tête, de perte de concentration…

Qu’est-ce qui pollue nos intérieurs ?

Parmi les grands pollueurs de nos maisons, on retrouve les COV, Composés Organiques Volatiles. Certains sont fortement irritants et allergisants voir cancérigène.

Parmi les COV les plus courant on retrouve:

☠️ le formaldéhyde présent dans certains meubles et armoires, bois aggloméré, matériaux de construction, peintures, papiers peints, cartons, détergents, assouplissants, colles, adhésifs, vernis, peinture, enduis, nettoyants, produits cosmétiques, la cigarette, certains tissus infroissables…

☠️ le benzène dans les peintures et solvants, encres, fumées, synthèse chimique de médicaments , fabrication plastiques, de caoutchouc synthétique ou de colorants…

Selon l’Observatoire de la qualité de l’air, le formaldéhyde et le benzène se classent parmi les substances les plus nocives pour la santé à court et moyen termes.

☠️ Le trichloréthylène est principalement pour le nettoyage à sec. Mais il est aussi présent dans certaines peintures, vernis et colle pour tissus.

☠️ le monoxyde de carbone est présent dans nos foyers du fait de la mauvaise évacuation des produits de combustion, d’une mauvaise ventilation des pièces, du défaut d’entretien des appareils de chauffage, de production d’eau chaude et appareils ménagers, des gaz d’échappement. C’est la première cause de décès par intoxication en France.

Quelques gestes simples permettent de limiter la concentration de ces polluants.

> Ouvrir les fenêtres dans toutes les pièces de la maison au moins 10 minutes par jour, de préférence tôt le matin,

> Utiliser l’aspirateur au moins deux fois par semaine pour ramasser la poussière,

> Vérifier que les systèmes de ventilation fonctionnent bien et ne sont pas obstrués.

> Réduire les sources de polluants, notamment dans les produits ménagers,

>Eviter de fumer à l’intérieur (voir arrêter complètement c’est encore mieux!),

> Les appareils de chauffage (poêle à bois, gaz naturel…) devraient s’évacuer à l’extérieur et être vérifiés, nettoyés et bien entretenus.

Certaines plantes permettent d’assainir l’air ambiant.

Le Chlorophytum est particulièrement efficace pour absorber le monoxyde de carbone

L’Aglaonéma ou Silver Queen: Benzène et Formaldéhyde

Ficus Benjamina : Ammoniac – Formaldéhyde – Xylène

★ Spathiphyllum wallissi ou Lys de la paix: Formaldéhyde – Benzène – Trichloréthylène – Xylène – Toluène – Ammoniac – Acétone – Alcool

Aloes: Formaldéhyde

N’hésitez pas à mettre des plantes chez vous ou au bureau, c’est tellement agréable en plus !

J’espère que cet article vous a plus, n’hésitez pas à laisser un commentaire si vous connaissez d’autres plantes efficaces pour dépolluer l’air intérieur.

Et pour aller plus loin:

http://www8.umoncton.ca/littoral-vie/syntheseplantes.pdf

http://www.oqai.fr/userdata/documents/135_OQAI_les_bons_gestes.pdf

http://www.oqai.fr/ModernHomePage.aspx

Mon « Jus Santé » préféré

J’ai été invitée par Claire et Nico, du blog Olive et Coconut  à participer à un carnaval d’articles dont le thème est : Mon  »Jus Santé » préféré.

Mais qu’est ce qu’un Carnaval d’articles ?

C’est un événement inter-blogueurs organisé par un blog hôte (Olive et Coconut en l’occurrence) afin de recueillir des articles de plusieurs blogueurs différents autour d’un thème imposé: Mon  »Jus Santé » préféré pour celui-ci. Dans une quinzaine de jours vous pourrez retrouver un listing de tous les articles écrits au cours du Carnaval et vous pourrez télécharger gratuitement un Ebook rassemblant chacun de ces articles. GE-NIAL non ?! Je suis ravie d’y participer !

Pour ce carnaval, j’ai donc décidé de vous dévoiler ma recette de jus détox préférée – 100% légumes 🙂

Quel est l’intérêt de boire des jus de légumes ?

Il y en a plein !!!!

1- Les jus pressés à froid (avec un extracteur dont la vitesse de rotation est la plus lente possible) sont de véritables bombes nutritionnelles. Comme ils ne sont pas chauffés, les légumes conservent tous leurs nutriments et vous pouvez bénéficier de tous les bienfaits de chaque légumes que vous mettez dans votre jus.

2- Dépourvus de fibres, la digestion est très courte et les nutriments sont très rapidement assimilés par notre organisme. La digestion nous pompe une bonne partie de notre énergie. Avec les jus, le temps de digestion est très court, c’est donc autant d’énergie d’économisée pour le reste. Et ce regain d’énergie on le ressent vraiment !

3- D’autre part, les fibres peuvent être irritantes pour les intestins fragiles. C’est pour cela que certaines personnes se sentent ballonnées lorsqu’elles mangent des crudités. Or manger du cru est indispensable pour faire le plein de vitalité ! Les jus de légumes sont donc une bonne solution pour l’apport en nutriments essentiels à la vie mais aussi pour aider à réparer les intestins inflammés.

4- Nos modes de vie actuels (sédentarité, alimentation, stress, pollutions…) sont très acidifiants pour notre organisme, source d’inflammations à l’origine de toutes les maladies. Les jus de légumes, eux, sont très alcalinisants, ils permettent donc de retrouver un équilibre acido-basique satisfaisant et de rester en santé ou de retrouver le chemin de la santé (dans le cadre d’une hygiène de vie globale).

5- Boire quotidiennement un jus de légumes permet d’augmenter facilement la quantité de légumes consommés et favorise la sensation de satiété.

Quelques conseils avant de commencer:

Côté matériel, il vous faut un extracteur à jus (à ne pas confondre avec une centrifugeuse). On en trouve aujourd’hui à des prix relativement abordables. Ce qu’il faut bien regarder c’est la vitesse de rotation qui doit être la plus lente possible pour ne pas chauffer et donc dénaturer les fruits ou légumes. En dessous de 50-60 tours/minutes c’est bien.

Les fruits et légumes doivent être de qualité biologique !!! Je vous ai expliqué que sans les fibres, les nutriment passent directement et très rapidement dans le sang. Alors on évite de se faire une perfusion de pesticides !

J’ai pris le parti, de vous proposer un jus 100% légumes. Car en naturopathie on conseille toujours d’éviter les jus de fruit et de préférer les manger entier. Vous allez me demander « Pourquoi ? car c’est plein de vitamines les fruits !? » Oui mais c’est aussi très riche en sucre. Et même si c’est le meilleur des sucres, lorsque les fruits sont consommés en jus, donc sans leurs fibres, le sucre passe aussi très rapidement dans le sang faisant grimper la glycémie (taux de sucre dans le sang) et obligeant le pancréas à travailler de plus belle. Et après, c’est l’hypoglycémie réactionnelle qui se produit avec le coup de pompe qui va avec et un pancréas qui, à la longue, s’épuise.

Voici donc ma recette:

Pour un grand verre de jus, il vous faut:

-Une grosse poignée de pousses d’épinards

-2 branches de céleri

– 1/2 concombre

-1/2 citron

-1 centimètre environ de gingembre frais

-1/2 cuillère à café de Chlorelle

Lavez et coupez les légumes en gros morceaux. Comme ils sont bio, inutile de les éplucher 😉 t puis les peaux sont souvent très riche en nutriments ! Passez les légumes, en les alternant, dans l’extracteur. Consommez le jus rapidement !

Pour les novices, un jus 100% légumes peut être un peu fort. L’astuce est d’inclure des légumes plus riches en eau pour adoucir un peu, comme le concombre. Si vraiment vous avez du mal, vous pouvez rajouter une petite pomme et progressivement réduire la quantité pour arriver à un jus 100% légumes.

Quelles sont les propriétés de ce jus 100% légumes ?

Les épinards:

Ils sont peu caloriques mais très riches vitamines et minéraux.

Vitamine A : 100g d’épinards apportent la moitié des apports journaliers recommandés. La vitamine A joue un rôle important pour la vision et la bonne santé de la peau. Elle intervient également dans le processus de détox hépatique.

Vitamine B9 (acide folique) joue un rôle essentiel dans le renouvellement cellulaire et est particulièrement intéressante pour les femmes enceintes qui peuvent être carencées.

Vitamine C:  100g d’épinards apportent le quart des apports journaliers recommandés. Elle est anti-oxydante, facilite l’absorption de fer et renforce le système immunitaire. Elle contient aussi du fer, magnésium, potassium, manganèse

Le céleri branche:

Riche en vitamines K (bonne pour la santé cardiovasculaire et osseuse), A (pour les yeux), C et potassium (bon pour le cœur), le céleri à des propriétés anti-inflammatoire et permet de lutter contre l’hypertension artérielle.

Le concombre:

Composé à 95% d’eau, il est très peu calorique et favorise la satiété.

Le citron:

Il est très riche en vitamine C mais également en calcium, fer et autres minéraux. Par ailleurs, contrairement à ce que l’on pourrai penser, le citron n’est pas acidifiant.

Le gingembre :

Aaaah le gingembre ! j’en mets dans absolument tous mes jus. C’est un super-aliment ! Il est antibactérien, antiviral, il stimule le système immunitaire, aide à la digestion et protège le foie.

La chlorelle ou chlorella:

La chlorelle est une super algue ! Elle capture les métaux lourds (mercure, cadmium, plomb, arsenic…) ainsi que les produits chimiques présents dans l’organisme, permet leur élimination par les voies naturelles en activant et renforçant le tonus intestinal. Très riche en chlorophylle, bénéfique pour la flore intestinale qu’elle régénère et entretient. Attention ! Commencez par de petites doses et augmentez progressivement car sinon les éliminations peuvent être importantes 😉 Effet détox garanti !

Boire quotidiennement un jus de légume c’est un bon premier geste santé ! Alors à vos extracteurs, j’attend votre retour sur ce jus 100% Légumes…

★ Ma recette du lait d’or ★

Avec les journées pluvieuses de ces derniers jours, j’adore me faire un lait d’or, une boisson réconfortante et délicieuse d’une couleur divine !

Cette boisson appelée aussi golden milk ou golden latte est traditionnellement utilisée en médecine ayurvédique (médecine traditionnelle indienne) pour les nombreuses propriétés du curcuma, l’ingrédient phare de la boisson qui lui donne cette merveilleuse couleur dorée.

Le curcuma est réputé pour être un excellent anti-inflammatoire, mais il est aussi anti-infectieux, anti-oxydant, analgésique, antiseptique, stimule le système immunitaire, il aide au fonctionnement du foie et il aide à digérer…

Le curcuma est une racine mais il est plus souvent utilisé en poudre. Le problème c’est qu’en poudre, la curcumine, principe actif du curcuma, est mal assimilé par notre corps. Pour pouvoir bénéficier de toutes les qualités de cette épice, il est donc nécessaire de l’associer avec:
– du poivre, la pipérine présent dans celui-ci optimise les propriétés de la curcumine et favorise son absorption,
–  du gingembre, pour une meilleure absorption et optimisation de ses effets anti-oxydants,
–  un corps gras, car la curcumine est liposoluble, ce qui signifie qu’elle ne se dilue que dans un corps gras.

Je vous livre ici ma recette du lait d’or. La base est toujours la même mais après vous pouvez ajuster ou varier avec d’autres épices selon vos goûts.

1ère étape: réaliser une pâte de curcuma (qui servira pour plusieurs tasses)

Ingrédients:

  • 3 CàS de curcuma en poudre
  • ½ CàC de poivre moulu
  • 10cl d’eau

Mettre tous les ingrédients dans une casserole, faire cuire à feu doux tout en remuant jusqu’à former une pâte épaisse.

Laisser refroidir et la mettre dans un bocal en verre. La pâte se conserve au frais une dizaine de jours.

Cette pâte est la base du lait d’or.

★ 2ème étape: réalisation du lait d’or

Ingrédients:

  • Du lait végétal (fait maison c’est encore mieux !) d’amande, coco ou autre mais non sucré
  • Un morceau de racine de gingembre frais
  • Un morceau de racine de curcuma frais
  • 1 graine de cardamome
  • Vanille en poudre ou extrait de vanille ou cannelle selon vos goûts
  • 1 càc d’huile de coco
  • 1 càc de pâte de curcuma
  • Eventuellement une CàC de sucre de coco (facultatif)

Mettre tous les ingrédients dans une casserole et faire chauffer à feu doux en remuant. Laisser infuser une dizaine de minutes, filtrer à l’aide d’une passoire et verser dans votre tasse préférée 🙂

Nb: le curcuma tâche! Attention donc à vos vêtements et à vos doigts. Utilisez des gans si nécessaire.
Attention, la consommation régulière de curcuma est déconseillée aux femmes enceintes, aux personnes sous traitement anticoagulant ou souffrant d’ulcère gastrique.

Bonne dégustation !

L’exercice physique, l’atout santé !

L’exercice physique est la clé de la bonne santé car l’être humain est fait pour bouger !  On peut avoir une alimentation irréprochable, si on est sédentaire on se sera pas en santé. Et à l’inverse, si on a une alimentation délétère alors la pratique d’une activité physique régulière peut sauver les meubles. On est d’accord, pour être en parfaite santé, il faut associer une hygiène alimentaire saine et une activité physique régulière !

« La fonction créée l’organe »

L’activité physique est la seule technique naturelle de santé permettant d’activer en même temps tous nos émonctoires permettant d’éliminer tous les types de déchets. Elle va
renforcer les organes impliqués : « la fonction créée l’organe » et va améliorer la condition physique et mentale du pratiquant .


★ Principes & bienfaits

Un sang épuré :

Avec l’accélération du rythme cardiaque, le sang circule plus rapidement et passe plus de fois à travers le foie et les reins (le débit sanguin peut aller jusqu’à 30 litres par minutes). Le sang, débarrassé de ses toxines, est fluidifié. De plus, le sang va apporter plus rapidement les différents nutriments dans les cellules et les débarrasser de leurs déchets métabolites. La vascularisation va s’améliorer renforçant tous les tissus de l’organisme. Le cœur étant un muscle, il va être renforcé et les capacités cardio-vasculaires améliorées (meilleur retour veineux, tension artérielle régularisée, qualité des parois des vaisseaux préservée etc…).

Une immunité renforcée :

Contrairement au sang, le système lymphatique n’a pas de pompe (comme le cœur). La circulation de la lymphe est donc généralement très lente et peut être accélérer grâce aux mouvements et aux contractions musculaires. La lymphe à 2 grandes fonctions : la circulation des cellules immunitaires dans tout le corps et l’activation de la réponse immunitaire lors d’une infection et l’élimination des déchets cellulaires. La pratique d’une activité physique, régulière et sans excès, stimule le système immunitaire et élimination des déchets.

Une transpiration accrue:

Lorsque l’on bouge, la température corporelle s’élève. Les glandes sébacées et sudoripares de la peau vont être stimulées afin d’évacuer par la transpiration des déchets cristalloïdaux (sel et acides) et les déchets colloïdaux (colles, mucus).

Certaines personnes transpirent peu voir pas du tout même pendant une activité physique intense. Or la transpiration est essentielle pour réguler la température corporelle. Pratiquer régulièrement une activité physique va permettre de stimuler et d’améliorer cette fonction. D’autres techniques peuvent aider comme l’enveloppement chaud aux huiles essentielles, le sauna, le brossage à sec… Demandez conseil à un naturopathe.

La respiration est intensifiée:

Les muscles ont besoin d’oxygène pour bien fonctionner. La respiration va donc s’accélérer pour apporter aux muscles l’oxygène nécessaire. Mais cela va également permettre aux poumons d’éliminer les déchets acides volatiles, de favoriser les expectorations en dégageant les voies respiratoires. Petit à petit la capacité pulmonaire va s’améliorer renforçant ainsi les poumons.

Un système digestif stimulé:

Le péristaltisme intestinal est stimulé favorisant le transit et l’élimination des selles. Lorsque l’on bouge, le diaphragme (qui s’abaisse quand on inspire) et les abdominaux vont venir masser les viscères. Une gymnastique des organes en quelque sorte.

Les cellules, activées par l’effort, vont demander plus de sucre pour fonctionner faisant diminuer le taux de sucre dans le sang. La pratique régulière d’une activité physique va donc soulager le pancréas qui sera moins sollicité dans la production d’insuline.

Des os plus solides:

L’exercice physique, par les impacts que cela peut procurer favorise le renouvellement osseux ce qui rend nos os plus solides réduisant les risques d’ostéoporose.

Il améliore et conserve le tonus musculaire et la souplesse des articulations (les maladies rhumatismales peuvent être soulagées).

Un système nerveux apaisé:

 » Le muscle est le contrepoids du nerf « 

Cela signifie que la pratique d’une activité physique permet de libérer les tensions nerveuses et de réduire le stress. La libération d’endorphine déclenche une sensation de bien-être et réduit les douleurs. Le sentiment de « bonne fatigue » favorise le sommeil.


Quelques conseils à respecter avant de vous y (re)mettre :

Pratiquez une activité physique qui vous plait et qui correspond à vos capacités: footing, cross fit, art martial, vélo, danse, yoga, Pilate, chi gong… peut importe à partir du moment où vous bougez ! Si la pratique se fait en extérieur c’est encore mieux. Vous profiterez en plus de l’énergie vitale de l’air (Prana), du soleil et de la nature 🙂

Le mouvement (je ne parle volontairement pas de « sport ») doit être une routine dans votre hygiène de vie et doit être pratiqué quotidiennement (minimum 30 minutes): marche, montée d’escalier, vélo, jardinage etc… « La régularité créé l’habitude et l’habitude créé le besoin »

Apprenez à écouter / respecter vos limites et restez modéré. Une activité physique trop intense est source d’acidité (acide lactique) et aura des effets inverses à ceux cités plus haut.

Maintenant que vous savez tout:

Allez hop, à vos baskets !

Mes astuces pour booster mon énergie naturellement

Le printemps c’est le réveil de la nature, la période du renouveau. L’énergie remonte comme la sève qui grimpe le long du tronc de l’arbre. Les arbres bourgeonnent, les fleurs éclosent, les animaux sortent d’hibernation…

Pour nous, c’est pareil. Avec l’arrivée des beaux jours, on a envie de bouger davantage, d’entreprendre de nouveaux projets, de passer plus de temps à l’extérieur, de profiter des amis et de la famille, le moral s’améliore, on se sent plus joyeux…

Tout cela demande de l’énergie et parfois, on a un peu besoin de booster cette vitalité qui a du mal à remonter et s’installer durablement. Alors voici mes astuces pour relancer cette fameuse énergie vitale.

1-Je dors

Ce n’est pas parceque les journées sont plus longues que les nuits doivent être plus courtes. Bien dormir est l’un des 5 grands principes pour se maintenir en santé selon Hippocrate !

Je ne lutte pas contre la fatigue. Lorsque je sens le sommeil pointer le bout de son nez je vais me coucher. On dit que les heures de sommeil avant minuit comptent double ! Alors peu importe les « qu’en dira-t’on » si j’ai sommeil à 21h et bien j’essaie de me coucher à 21h !

Si je peux faire une sieste et que j’en ressens le besoin, je ne m’en prive pas. Mais 15-20 minutes grand max !!!

J’évite les écrans le soir après 21h et je mets en place des activités plutôt relaxantes : lecture, méditation, étirements etc…

La chambre doit être un espace agréable, propice à la détente : elle est propre et rangée, aérée régulièrement, pas trop chauffées, lumières tamisées…

2- Je bouge

L’activité physique est la meilleure des détox. Les liquides de notre corps circulent plus rapidement, sont filtrés et épurés plus efficacement et les déchets sont éliminés par la transpiration et la respiration. L’exercice permet une détente psychique et provoque une «saine fatigue » favorable à l’endormissement. Attention tout de même de ne pas pratiquer un sport intense le soir qui au contraire vous empêchera de dormir. La libération d’endorphine procure une sensation de bien-être et réduit le stress.

Après une activité physique on se sent mieux et l’énergie circule. Ceci est d’autant plus vrai si on la pratique en extérieure.

3-Je mange du cru à chaque repas

Les vitamines et minéraux commencent à être détruits dès 45°. Pour faire le plein d’énergie, je réserve toujours une part de cru dans mes repas : légumes crus ou jus de légumes, graines germées, pollen frais, fruits frais et entiers (on évite les jus de fruits qui font grimper la glycémie et fatiguent le pancréas) …

4- J’évite les faux aliments

On appelle « Faux aliments » tout ce qui n’a pas d’intérêt nutritionnel et qui entravent la digestion et épuisent l’organisme comme le café, le thé, l’alcool, le chocolat, les sucres raffinés…

(Bon entre nous, j’avoue que le chocolat reste mon petit péché mignon).

5- Je passe du temps en extérieur, à la lumière du jour et au contact de la nature le plus possible

La nature est le principal fournisseur d’énergie vitale, le prana comme l’appelle des indiens ou le Qi en chinois : l’air que l’on respire, le soleil, les arbres, les rivières, la mer…

On n’a pas tous la chance d’habiter sous les tropiques en bord de mer. Mais on peut toujours sortir marcher entre midi et 14h lorsque le soleil n’est pas très fort ou plutôt le matin en été, marcher pieds nus sur l’herbe avec la rosée du matin, se balader ou faire du sport dans un parc, un bois, une forêt, faire des câlins aux arbres (c’est devenu à la mode alors n’ayez plus peur du ridicule ;-). On profite des vacances ou des week end pour aller à la mer ou à la montagne, se baigner dans des rivières, se découvrir le corps pour profiter des doux rayons du soleil et limiter le port de lunettes de soleil quand ce n’est pas indispensable.

Le top du top : s’exposer entièrement nu au soleil ! (bon moi j’habite en appart en région Parisienne alors je me contente du reste !)

6- Je pratique la douche écossaise

Pratiquer la douche froide le matin permet d’améliorer la circulation sanguine et de stimuler les glandes surrénales. Ces glandes, situées comme des petits chapeaux chinois au-dessus de chaque rein sécrètent notamment les hormones du stress (cortisol, adrénaline, noradrénaline) mais elles sont aussi impliquées dans la régulation de l’apport de minéraux aux cellules, produisant et entretenant les niveaux d’énergie du corps en accord avec la thyroïde.

Bien pratiquer la douche écossaise :

=> On commence par réchauffer le corps en prenant une douche chaude avant.

=> Puis on termine par du froid sur l’ensemble du corps (même la tête ! en plus ça resserre les écailles des cheveux !) jusqu’à ressentir un refroidissement.

=> Juste après, une douce sensation de chaleur doit être ressentie. Si ce n’est pas le cas et que vous restez frileux c’est que le froid était trop intense ou la durée trop longue par rapport à votre vitalité. Chaque personne est différente, l’intensité doit donc être adaptée. Apprenez à écouter les signaux de votre corps.

Après la douche écossaise, je me sens pleine d’énergie pour débuter la journée !

Avec tout ça, vous devriez ressentir un regain d’énergie pour avoir la pêche et profiter à fond des beaux jours !

N’hésitez pas à demander conseil à un naturopathe si vous vous sentez toujours fatigué, si vous manquez d’énergie, de motivation, concentration etc…

La cure de sève de bouleau

Le Printemps, c’est le réveil végétal. Et c’est au moment précis où la sève monte le long des arbres qu’elle est récoltée. La sève de Bouleau est un élixir vivant, riche en oligoéléments:
calcium, potassium, manganèse, phosphore, silicium, vitamine C…

La qualité de la sève de Bouleau dépend beaucoup de la qualité des sols. D’où l’importance de bien la choisir. En France, elle est encore récoltée de façon artisanale.

Au moment de la récolte, sa couleur est claire et son goût assez neutre. Au fil des jours, le liquide va devenir plus trouble et son goût sera plus prononcé dû au process de fermentation qui apportera en plus des probiotiques bons pour notre ventre.

C’est une cure idéale à faire au Printemps pour ses effets à la fois drainant, diurétique et revitalisant.

La sève de bouleau aide à nettoyer notre organisme en profondeur.

=> Elle agit sur les reins, en augmentant la diurèse (production d’urine), permettant l’élimination des déchets acides comme l’acide urique, les cristaux ou sels, l’ammoniaque, les excès de médicaments… Elle limite la rétention d’eau, la cellulite et peut soulager les pathologies rhumatismales (liées au cristaux de sels dans les articulations), de peau (eczema sec, psoriasis…), ou les calculs rénaux.

=> Elle agit sur le foie en neutralisation des toxiques (pesticides, additifs alimentaires, médicaments résiduels…) et en favorisant l’élimination des graisses saturées en excès. Elle va également augmenter la production de bile qui va permettre d’évacuer plus facilement ces déchets hors de l’organisme via les selles.

Pas d’inquiétude donc si vous constatez une augmentation des urines et/ou des selles ou autres petites crises d’élimination (diarrhée, boutons…) passagères 😉

En plus de son action détoxifiante, la sève de bouleau est également reminéralisante.

Elle est très riche en minéraux et oligo-éléments bio-disponibles, c’est à dire que notre corps peut immédiatement les utiliser sans nécessiter de transformation quelconque.

De plus, la sève est récoltée au moment de sa montée le long du l’arbre. Elle est donc chargée d’une énergie ou force vitale maximale que l’on retrouvera dans la boisson. Idéal donc pour recharger nos batteries après les longs mois d’hiver !

Bien sûr, comme pour toute cure, celle-ci est à faire dans le cadre d’une hygiène de vie équilibrée !

Bien choisir sa sève de bouleau:

Il faut choisir une sève de bouleau FRAICHE, non pasteurisée, sans conservateurs et de qualité biologique.
L’idéal est d’acheter un cubi de 5 litres pour une cure de 21 jours que l’on conserve au frais. Il est conseillé de boire environ 25 cl le matin à jeun ou éventuellement en 3 prises dans la journée (matin à jeun, midi avant le déjeuner et le soir avant le dîner).

Depuis plusieurs années j’achète mon cubi (de sève) chez Vegetalwater. Ils récoltent la sève en Rhône-Alpes dans des forets sauvages sélectionnées pour la qualité des sols et loin de toute pollution. Ils assurent par des analyses réalisées chaque année, une sève pure, de qualité et riche en minéraux et oligoéléments.

On peut en trouver aussi en magasin bio mais faut surveiller les arrivages car ça part vite et la sève n’est récoltée que sur quelques semaines. Ne tardez pas à vous en procurer !

Bonne détox 😉

La lacto-fermentation

Qu’est ce que la lacto-fermentation

La lacto-fermentation est une vieille technique de conservation des aliments.

Cette méthode consiste à plonger les légumes dans de l’eau salée en les privant d’oxygène. Les sucres des aliments vont alors se transformer en acide lactique par l’action de bactéries (Lactococcus, Lactobacillus et Streptococcus). Le milieu va s’acidifier et ainsi empêcher le développement de mauvaises bactéries et moisissures. En revanche, les bonnes bactéries, elles, vont  proliférer.

Au bout d’un moment, lorsque la teneur en acide lactique atteint un certain seuil, un équilibre s’installe et la fermentation s’arrête. La conservation peut alors se prolonger plusieurs mois.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la lacto-fermentation n’évoque pas le lactose et n’a donc aucun lien avec le lait .

Riche en vitamines et probiotiques

Hormis la conservation longue, la lacto-fermentation à bien d’autres avantages.

La fermentation rend les légumes plus digestes que s’ils étaient crus. Idéal donc pour les personnes qui ont des intestins irrités et digèrent mal le cru. Elle améliore la biodisponibilité des minéraux dans l’organisme. Leur taux de vitamine C et B sont également plus élevés. Un légume fermenté contient ainsi jusqu’à 10 fois plus de vitamine C que le même légume frais!

Les aliments lacto-fermentés sont très riches en bonnes bactéries: les fameux probiotiques !

On sait aujourd’hui qu’un déséquilibre de notre microbiote (mauvaise alimentation, pesticides, antibiotiques, sédentarité) est responsable de nombreuses maladies comme l’obésité, certains cancers, l’autisme, ou encore la sclérose en plaque.

La consommation régulière d’aliments lactofermentés contribue à assainir notre flore intestinale, renforce notre système immunitaire, facilite la digestion, améliore le transit, réduit les symptômes allergiques, réduit les risques du syndrome du colon irritable et du cancer du côlon…

◊ Enfin, par rapport aux conserves modernes, il n’y a pas de pertes de micronutriments, ni de produit toxique dans le contenant (comme dans les boites de conserve par exemple).

C’est facile à faire et économique

Il vous suffit juste de bons légumes bios, de vos aromates préférés, de l’eau, du sel et d’un bocal hermétique en verre.

La lacto-fermentation fonctionne parfaitement avec tous les légumes qui se mangent crus : chou (rouge, blanc, vert), chou-fleur, betterave rouge, poivron, navet, panais, courgettes, concombres, carottes, échalotes, oignons, ail, céleri, endives, poireaux, patates douces, radis roses et noirs, cornichons etc.

Comment procéder :

sliced cucumber on white table

Lavez et ébouillantez les bocaux, les couvercles et les joints. Laissez-les sécher sans les essuyer.

Lavez, épluchez, coupez vos légumes: vous pouvez les râper, les couper en rondelles, en cubes, ou en bâtonnets.

Mettre quelques aromates au fond du bocal et les légumes râpés ou coupés que vous tasserez bien. Et là, vous avez plusieurs formules :

1/ vous ajoutez 2 cuillerées à soupe de sel (20g) dans 1 litre d’eau que vous verserez sur les légumes.

2/ vous répartirez l’équivalent de sel entre les différentes couches de légumes pour mieux en extraire le jus, et vous terminerez en ajoutant de l’eau  jusqu’à 2 cm du bord du bocal.

3/ vous répartirez le sel et les aromates entre les couches de légumes et vous tasserez sans mettre d’eau.

Essayez ces 3 formules et voyez celle qui vous convient le mieux.

Dans tous les cas, il faut bien tasser et pencher le récipient pour faire remonter les bulles d’air : il s’agit d’en avoir le moins possible pour éviter que ça pourrisse.

Arrêtez le remplissage du bocal à environ 2 cm du bord supérieur : la fermentation produit souvent des bulles qui font que le liquide peut s’échapper (prévoir une serviette ou un récipient creux pour poser les pots !).

Fermez les bocaux, sans serrer, et laisser à l’ombre et au chaud 2 ou 3 jours, de préférence dans un endroit sans trop de vibration, pour que la fermentation commence.

Au bout de quelques jours, fermez les bocaux à fond et les ranger dans un endroit frais, toujours à l’ombre.

Votre produit est prêt au bout de trois ou quatre semaines, mais autant le laisser un peu plus longtemps : il sera encore meilleur !

Réfrigérer le bocal pour éviter qu’il « explose » à l’ouverture (comme une bouteille de bière ou de champagne qu’on aurait secouée).

Comment les consommer :

Contrairement aux probiotiques que l’on achète dans le commerce, avec la lacto-fermentation on ne maîtrise pas la quantité de probiotiques que l’on va consommer. Il est donc conseillé d’en manger régulièrement une petite quantité à chaque fois : une ou deux cuillères à soupe, ajoutées à une salade par exemple. Éviter le contact avec la chaleur, pour ne pas détruire toutes les enzymes.

Vous pourrez réutiliser le jus de la lacto-fermentation une fois les légumes mangés : à boire (coupé à de l’eau si on veut, c’est très acide !), pour remplacer le vinaigre dans une sauce salade ou pour réensemencer de nouvelles lacto-fermentations, un peu comme on le fait avec les yaourts ou le levain.

Si vous voulez en savoir plus, je vous invite à aller voir la  vidéo de Thierry Casasnovas  qui explique très bien les mécanismes et intérêts de la lactofermentation.

Zoom sur… les produits de la ruche

En cette saison j’ai envie de vous parler des produits de la ruche car ils recèlent de vertus santé incroyables et sont de formidables alliés pour combattre bon nombre de petits troubles de l’hiver mais pas que…

Partons donc à la découverte des ces merveilles que les abeilles ont à nous offrir. 

animal bee bloom blossom

La Gelée Royale

La gelée royale est une substance laiteuse sécrétée par les glandes des abeilles nourricières. La reine s’en nourrit exclusivement tout au long de sa vie. C’est ce qui expliquerait en partie que la reine vive 40 fois plus longtemps que les ouvrières.

Propriétés:

o La gelée royale est un excellent tonifiant physique et psychique. Idéal donc d’en faire une cure (21 jours) en cette saison hivernale histoire de nous redonner de l’energie! Elle améliore l’état général sur tous les plans: elle fortifie les défenses immunitaires, augmente l’énergie vitale et la libido, améliore la qualité du sommeil, régule le cholestérol, prévient de la dégénérescence neuronale, stimule la mémoire…

o Je vous conseille de la consommer fraîche et pure, en dosette d’1 gr / jour. Elle doit être conservée au frais dans des pots en verres.

Attention! la gelée royale est un produit cher. Exigez de connaître la provenance (gare à la gelée royale provenant d’Asie) et préférez les apiculteurs français. Choisissez une gelée royale fraîche, non transformée, non congelée qui conserve et préserve toutes les qualités donc tous les bienfaits pour votre santé.

 

close up photo of bumble bee on pink petaled flower

Le Pollen

Lorsque l’abeille butine une fleur, elle fait tomber les grains de pollen sur son corps, elle l’humecte avec du nectar de miel afin que ça ne s’envole pas puis elle les brosse méthodiquement pour en faire une pelote qu’elle rapporte dans des corbeilles situées sur ses pattes arrières. Lors d’un vol, l’abeille ne visite qu’un seul type de fleurs. C’est pourquoi les pelotes sont de couleurs différentes, chacune portant l’empreinte d’une origine botanique. Ces pelotes sont ramenées à la ruche où elles sont décrochées et emmagasinées dans des cellules. Dans la ruche, le pollen va fermenter, ce qui améliorera sa conservation, facilitera sa digestion tout en dégradant une partie des molécules qui le rendent allergisant.

Propriétés:

Je conseille vraiment de choisir du pollen frais surgelé (et non sec). Congelé immédiatement après la récolte, le pollen, aliment « vivant », conserve toutes ses propriétés nutritives.

Sa richesse exceptionnelle en ferments lactobacilles, le rend particulièrement interressant pour l’équilibre de la flore intestinale. Le pollen est également riche en enzymes, en protéines, en glucides, en minéraux, en oligoéléments, en anti-oxydants, en fait un « superaliment » très complet.  Il agit sur la vitalité, les défenses immunitaires, la digestion, il est antioxydant et oxygénant cellulaire

Comme pour le miel, il existe des pollens spécifiques reprenant en plus des vertus citées, les vertus spécifiques des plantes dont ils sont issus:

Le pollen de ciste : l’allié de la flore intestinale 

Le pollen cru de pissenlit : nettoyant du système intestinal

Le pollen cru de saule fruitier : pour une bonne vision

Le pollen cru de saule: revitalisant grâce à sa grande richesse nutritionnelle 

Le pollen cru de châtaignier: anti-stress

Le pollen cru de cerisier : pour une belle peau 

Le pollen cru de bruyère : pour le drainage et la désintoxication 

Le pollen cru d’aubépine : favorable au système cardio-vasculaire

On le trouve sous forme de barquettes surgelées dans les bons magasins bio et il se conserve au congélateur. Il est très facile de prélever une cuillère à soupe chaque jour pour le mélanger à une compote, miamÔfruit, le saupoudrer sur une salade de fruit…

Le pollen fait parti de mon petit déjeuner 😉 Une cuillère à soupe chaque matin !

 

animals apiary beehive beekeeping

La Propolis

La propolis est une substance résineuse constituée de divers produits végétaux mélangés avec les sécrétions salivaires de l’abeille. C’est seulement à l’issue de cette transformation que cette résine devient « Propolis ».

Les abeilles emploient la propolis pour colmater les trous de la ruche, mais également pour l’assainir. La propolis leur permet aussi de momifier les intrus qu’elles tuent comme les rats, les souris ou les lézards. Trop gros pour être évacués de la ruche, ils sont ensevelis dans la propolis afin d’éviter leur décomposition et tout développement microbien.

Propriétés:

On devrait tous avoir de la propolis à la maison tant ses propriétés sont nombreuses.

La propolis est un antibiotique naturel à large spectre, antivirale, antifongique, anesthésiante (antalgique), anti-inflammatoire, elle agit sur les défenses immunitaires, associé au miel c’est un excellent cicatrisant. On peut prendre de la propolis en en action préventive contre les rhumes, pharyngites ou extinctions de voix, comme stimulant pendant 20 jours ou en cas de maux de gorge sous forme de comprimés ou de spray.

 

art blur color delicious

Le Miel

Le miel est une substance sucrée que les abeilles fabriquent à partir de nectar de fleurs. Elles déposent le nectar dans les alvéoles des rayons de la ruche et l’entreposent pour le consommer en hiver.

En plus d’être un régal pour les papilles, le miel est reconnu depuis l’antiquité pour ses vertus thérapeutiques.

Le miel est un sucre naturel. Malgré sa forte teneur en glucides, le miel élève moins le taux de sucre sanguin (glycémie) que le glucose ou le saccharose. Il est également moins calorique que le sucre (300 Kcal pour 100 gr vs 400Kcal pour le sucre blanc).

Le miel est réputé pour ses pouvoirs cicatrisants en cas de brûlure ou blessures cutanées. Il est antiseptique et antimicrobien. Parfait contre la toux, les maux de gorge et les rhumes de l’hiver.

Chaque miel à des propriétés qui lui sont spécifique :

  • Acacia = action anti-inflammatoire, soulage les maux de bronches, gorge, dents
  • Chataigne = allié du système hépatique et immunitaire et aide à la cicatrisation
  • Agrumes = action sédative, état spasmodique et nerveux
  • Lavande = favorise la régénération cellulaire donc utile pour les affections de la peau
  • Bruyère = Action diurétique et antirhumatismale, voies urinaires

Le miel est considéré comme un super aliment. Il est dommage de le dénaturer en le chauffant par exemple dans sa tisane comme on le voit souvent. Mieux vaut en manger une petite cuillère après.

D’autre part, il convient de le consommer seul pour éviter les fermentations.

Veillez bien à la provenance de votre miel. Privilégier un miel de qualité et d’origine français.

◊◊◊

Vous l’aurez compris les produits de la ruche peuvent être de supers alliers au quotidien pour notre santé (toujours dans le cadre d’une hygienne de vie! on n’oublie pas!). Cependant, il est primordial de bien choisir la qualité et la provenance de ces produits. Oubliez les miels ou autres produits de la ruche industriels, de provenance douteuse. Ils seront à coup sûr ultra chauffés, dénaturés voir même coupés avec du simple sucre. Inutile donc de préciser que tous bienfaits cités plus haut ne seront plus présents. En revanche vous aurez bien le droit aux pesticides !

Je ne peux pas parler de produits de la ruche sans évoquer les abeilles elles-même. Indispensables à la vie sur terre, les abeilles sont sérieusement menacées par l’activité des Hommes. « Une catastrophe planétaire qui met en danger l’humanité. Il est urgent d’agir pour les protéger ! » selon Greenpeace. Il est donc de notre devoir de consommer en conscience et de choisir des producteurs soucieux de la préservation des abeilles. 

logo ballo

C’est pour celà que je tiens à vous parler d’une marque que j’affectionne tout particulièrement: BALLOT-FLURIN. C’est une entreprise familiale et engagée, soucieuse du bien-être des ruches, qui respecte le bio-rythme des abeilles et qui s’assure d’un environnement préservé, sauvage et bio. Leurs produits sont fabriqués en France, certifiés biologiques et certains sont même dynamisés et les ruches polarisées ! Passionnés par l’apithérapie, ils ont développé toute une gamme de produits santé, hygiènne & soin en plus des produits alimentaires.

Et voici une petite selection des produits que j’utilise:

spray nomade
©Photo Ballot-Flurin

Le Spray nomade d’urgence, pour les maux de gorge, est le 1er produit de la marque que j’ai utilisé et j’ai été bluffé par son efficacité ! C’est juste incroyable !!!

Quand je suis malade, c’est souvent la gorge qui me fait souffrir. Ce spray calme très rapidement la douleur et l’inflammation. Appliqué dès les 1ers signes, il empêche l’angine de s’installer. Pour moi, c’est devenu un indispensable. Je l’ai toujours chez moi et je l’emporte même en vacance.

 

gelée royale
©Photo Ballot-Flurin

 

La Gélée Royale

En hiver, je fais également une petite cure de gelée royale de 20 jours. Celle-ci est d’origine française, elle est dynamisée et associée au miel pour un petit goût sucré délicieux. Oui parceque faut bien se l’avouer, la gelée royale pure n’est vraiment pas bonne au goût surtout qu’il est conseillé de la laisser fondre sous la langue…

 

capture
©Photo Ballot-Flurin

 

Le Baume de soin de Pyrénée

Il est toujours dans mon sac 😉 je m’en sert en hivers lorsque j’ai les lèvres gercées ou les mains très sèches et j’en met sur tous les petits bobos de peau.

 

Je ne suis absolument PAS sponsorisée par la marque pour vous en parler. C’est juste que j’utilise régulièrement leurs produits et que je suis attaché à tous produteurs en général qui ont une vrai éthique et qui ont à coeur de proposer des produits d’une réelle qualité, soucieux de l’environnement et des conditions de travail.

Il existe aussi bon nombre de petits apiculteurs passionnés qui travaillent dans le respect de l’environnement et fournissent des produits de qualité. A nous de les dénicher 🙂

J’espère que cet article vous à permis de mieux connaître tous les trésors que nous offrent les abeilles. N’hésitez pas à le partager s’il vous a plu 😉

thumb_IMG_3808_1024